Les mercredis de Lydie

 

lesdisparus


Les Disparus de l'A16
de Maxime Gillio

Novembre 2009 chez Ravet-Anceau
Réédition chez J'ai Lu le 3 Février 2016

Le site de Maxime Gillio, ici.

Triste publicité pour la commune de Saint-Folquin : deux hommes et une femme ont disparu sur l'auroute A 16, aux abords du village. Trois disparitions inexpliquées survenues à quelques mois d'intervalle... Alors que la police piétine, la veuve d'un des disparus demande à Virginia Valmain de faire sa propre enquête. Quand la célèbre détective privée dunkerquoise, connue pour son franc-parler et ses mauvaises manières, débarque à Saint-Folquin avec son équipe de choc, les événements s'accélèrent. Attention aux éclaboussures, Virginia ne porte pas de gants !



Mon avis :

En cette période Ô combien triste et déprimante, il est bon de s'amuser en lisant un bon roman. C'est le cas avec ce petit bijou.

Virginia, accompagnée de ses drôles d'acolytes forment une équipe de « bras cassés », mais pas si nulle que ça pour enquêter.

Les protagonistes ont de la répartie, les gags sont drôles, parfois graveleux, mais qui ne s'en amuse ? Et la narratrice, Virginia herself, s'adresse souvent au lecteur en aparté, cassant délicieusement les règles du polar classique.

Certaines scènes sont très comiques mais cela ne nous étonne pas plus que ça, quand on connaît l'auteur, très pince-sans-rire et dont l'humour caustique n'est plus à démontrer.

On rit très souvent, on suit avec intérêt ce mystère autour de disparitions inexpliquées.

Un roman idéal pour combatte la morosité.

A lire absolument.

Lydie.