Les mercredis de Lydie

mafille

Ma Fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres
Maxime GILLIO
Editions PYGMALION
En librairie depuis le 22 mars 2017

 «Je vois Gabrielle, ma fille, m’observer de son regard indéchiffrable. Pourquoi ce livre? Après tout, c’est notre passé, sa vie, mes sentiments. Il ne concerne qu’elle et moi, pourquoi l’exposer aux yeux de tous ? Parce que nous en avons besoin. Parce que nous devons guérir de cet amour contrarié et nous retrouver. Je n’écris pas un livre sur l’autisme, encore moins un guide ou un mode d’emploi, j’offre les souvenirs que je nous ai volés. L’histoire banale d’un père et d’une fille.»

Chaque jour, les chiffres concernant l’autisme nous alertent. 650 000 cas en France... Si chacun est différent, la souffrance de l’enfermement est, pour eux comme pour leurs proches, commune.

 Ce que j'en pense:

Ce livre touchant raconte le parcours semé d'embuches effectué par les parents de Gabrielle, autiste, pour qu'elle suive une scolarité «normale» malgré son handicap.

On apprend beaucoup grâce aux mots tendres et drôles de l'auteur et chaque progrès, chaque réussite, chaque échec de Gaby nous tire les larmes et nous démontre qu'avoir un enfant différent est un travail quotidien et de longue haleine et que rien n'est jamais acquis.

Un livre magnifique et instructif à lire absolument.

Lydie.