11 juin 2017

La Plume et le Reflex

Aujourd'hui, mon Cher Petrosky, je te propose sagesse et sérénité.... Que cela t'inspire-t-il ?   Tu me regardes sans me comprendre. C’est logique. Pour toi je suis perdu. Perdu pour la nature, perdu pour une vie saine, perdu pour connaître le vrai bonheur. Déjà tu ne me vois pas vraiment, tu vois surtout mon téléphone. Mon Dieu, mon gourou, ma raison de vivre… Mon téléphone portable. Mon téléphone qui me relie à tout, à mon Facebook, mon Twitter, mon Instagram. Ma vie virtuelle....Tu ne sais pas que là, je me... [Lire la suite]

02 juin 2017

Les cahiers de Frédéric Dard, récits d'enfance 2017

Mes Très Chers Vous, c’est un secret de Polichinelle que de vous dire que je vénère Frédéric DARD. Que le Dabe est le « Dieu » de la littérature populaire et moderne. Que si je lis, j’édite et j’écris, c’est parce que j’ai croisé son œuvre. Que ce soit le commissaire, ce sacré San-Antonio qui me fait tant rire, m’inspire, et m’a souvent redonné le moral quand dans ma vie il faisait gris. Ou que cela soit les autres romans, ceux qui m’ont fait réfléchir, avoir un regard différent sur l’homme, la femme, les sentiments.Puis... [Lire la suite]
13 mai 2017

La Plume et le Reflex

  No Futur, vraiment ? A ta plume, mon Cher Petrosky... No futur… C’était cela que l’on disait, que l’on écrivait partout en scandant les paroles des Béruriers Noirs, de Trust. En buvant de la bière jusque plus soif en écoutant les Sex Pistols, les Stooges, les Seeds et les Ramones. En pogotant comme des cons jusqu’à se retrouver à terre couvert de bleus. C’était la première véritable rébellion, dire non à la société et provoquer. J’avais un train de retard quand je me suis greffé au mouvement, c’était déjà passé.Ben... [Lire la suite]
23 avril 2017

Au nom de la rage....

  Mes très chers vous, Vous vous souvenez certainement que j’ai, il y a quelques temps emmené Mademoiselle C. voir et écouter les Elmer Food Beat. Bien sûr que j’ai souri de voir sa surprise aux paroles licencieuses de ce groupe, bien sûr. Mais dois-je vous avouer que j’ai eu un peu honte ? Que nenni, la honte je ne connais point ! Alors il y a peu, alors qu’une fois de plus nous devisions littérature, je lançais dans la conversation nonchalamment :  —  Il y a Trust qui vient se produire au... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2017

L'orage de Régine Deforges

Régine Deforges tout au long de sa carrière d’écrivain a commis plusieurs ouvrages plus qu’érotiques. Certains d’une sexualité classique, comme Rencontres ferroviaires, où avec quelques nouvelles elle joue avec les fantasmes les plus courants. Et d’autres beaucoup plus obscènes comme L’orage. Dans ce très court livre, cette nouvelle devrai-je dire, une centaine de pages où l’on triche sur la police et la mise en page du texte, on aborde des paraphilies extrêmes. Viol, femme-objet scatologie et zoophilie… Alors à quoi bon en parler... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 avril 2017

La Plume et le Reflex

Nu, au soleil.... Un air de Liberté, non, mon Cher Petrosky ? Toi tu paies un bras ta thalassothérapie, une fortune pour poser ton séant dans ce jacuzzi où l’eau est filtrée une dizaine de fois avant de venir mouiller ton auguste derme.Tu es enfermé dans cette pièce au décor lounge comme l’on dit, une musique qui se veut reposante te saoule, alors tu attrapes cette serviette éponge sur-molletonnée qui refoule l’adoucissant, c’était bien la peine de foutre des huiles essentielles dans le machin à bulles. Pourtant ça te coûte un... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2017

L'impossible définition du mal de Maud Tabachnik

"— Maud Tabachnik sort un nouveau livre !— Super !— C’est l’histoire d’un tueur en série…— Ah merde…— Euh excusez-moi de vous interrompre...— Oui, Mademoiselle C. ?— Mon cher Petroski, tu as déjà écrit ça sur Zonelivre— Ah merde... tu lis toutes mes chroniques ?— Ben ouais…" Bon donc comme je l’ai déjà dit, le tueur en série, c’est bien, mais voilà, on en a déjà soupé, donc on sature, enfin moi, toi je ne sais pas. Même que là je vais te faire une confidence, en tant qu’auteur, j’ai eu envie de travailler le tueur en... [Lire la suite]
02 avril 2017

Quai du Polar 2017, the place to be ?

Cher Vous, Chaque année à cette époque, les amateurs de polar vivent une étrange transhumance qui les mène à Lyon. Cette année, j'ai suivie le mouvemet. C'était l'occasion de revoir des auteurs déjà rencontrés, de retrouver des copains et de découvrir de nouveaux auteurs. Vous êtes prêts pour un petit tour d'horizon ? Je vous propose de commencer par l'Atrium où la librairie "Le Petit Noir" organisait de belles rencontres. Let's go rock 'n roll.... Gérard Coquet propose une balade irlandaise avec Connemara Black, chez... [Lire la suite]
18 mars 2017

La chambre de verre d'Axel

Parfois certains éditeurs passent des annonces pour des « partenariats ». Ils vous envoient des services-presse, vous devez lire, et si vous aimez vous chroniquez. Comment vous dire, mes Très Chers Vous ? Lorsque La Musardine a passé son annonce, je n’ai pu qu’accepter, la littérature érotique n’est pas une sous-littérature. Et quand j’ai proposé à Mademoiselle C. de créer l’Enfer, elle m’a dit banco ! Il fut un temps où je lisais beaucoup de BD Adultes… c’était il y a longtemps, par hasard, au coin d’une page... [Lire la suite]
18 mars 2017

L'Enfer, selon Requiem

 Ici c'est l'enfer,Le froid la galèreMoi je colleDes étoiles lumineusesAu plafondDes visions scandaleusesSur les murs de ma prisonMentale… Jacques Higelin L’Enfer… ben moi je vais vous créer l’Enfer, non pas celui du démon, mais celui que mon personnage, Requiem, pourrait posséder. L’Enfer, bibliothèque fantasmagorique du Vatican où sont entreposés des ouvrages dit licencieux. Érotiques, pornographiques, obscènes, voir choquants… Des livres dont on cause peu. Pourtant il y a de grands classiques, des choses magnifiques, des... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,