20 janvier 2017

Le pain des fossoyeurs de Frédéric Dard

Très Cher Vous, vous l’avez dorénavant compris, pour moi, Frédéric Dard est Dieu, surtout du côté littéraire. Frédéric DARD, ce n’était pas que San-Antonio, même si c’est ce que le grand public a le plus retenu de sa carrière d’écrivain. Non, il y avait entre autre les romans noirs, et souvent dans ce genre-là, Dard aimait à jouer avec l’amour, avec la triangulaire amoureuse : le mari, la femme et l’amant ou la maitresse, c’est selon. « Commercial dans l’industrie chimique, Blaise n’aurait jamais dû rester une minute de... [Lire la suite]