11 juin 2017

La Plume et le Reflex

Aujourd'hui, mon Cher Petrosky, je te propose sagesse et sérénité.... Que cela t'inspire-t-il ?   Tu me regardes sans me comprendre. C’est logique. Pour toi je suis perdu. Perdu pour la nature, perdu pour une vie saine, perdu pour connaître le vrai bonheur. Déjà tu ne me vois pas vraiment, tu vois surtout mon téléphone. Mon Dieu, mon gourou, ma raison de vivre… Mon téléphone portable. Mon téléphone qui me relie à tout, à mon Facebook, mon Twitter, mon Instagram. Ma vie virtuelle....Tu ne sais pas que là, je me... [Lire la suite]

13 mai 2017

La Plume et le Reflex

  No Futur, vraiment ? A ta plume, mon Cher Petrosky... No futur… C’était cela que l’on disait, que l’on écrivait partout en scandant les paroles des Béruriers Noirs, de Trust. En buvant de la bière jusque plus soif en écoutant les Sex Pistols, les Stooges, les Seeds et les Ramones. En pogotant comme des cons jusqu’à se retrouver à terre couvert de bleus. C’était la première véritable rébellion, dire non à la société et provoquer. J’avais un train de retard quand je me suis greffé au mouvement, c’était déjà passé.Ben... [Lire la suite]
08 avril 2017

La Plume et le Reflex

Nu, au soleil.... Un air de Liberté, non, mon Cher Petrosky ? Toi tu paies un bras ta thalassothérapie, une fortune pour poser ton séant dans ce jacuzzi où l’eau est filtrée une dizaine de fois avant de venir mouiller ton auguste derme.Tu es enfermé dans cette pièce au décor lounge comme l’on dit, une musique qui se veut reposante te saoule, alors tu attrapes cette serviette éponge sur-molletonnée qui refoule l’adoucissant, c’était bien la peine de foutre des huiles essentielles dans le machin à bulles. Pourtant ça te coûte un... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mars 2017

La Plume et le Reflex

Ma Massaï... Cette tribu qui a gardé un bout de mon coeur.... Que vois-tu, toi, mon Cher Petrosky ? Le Lion… Le lion de Joseph Kessel… C’est lui que je vois dans le regard anxieux de cette femme Massaï. Et si cet enfant dans ses bras c’était Oriunga, le futur guerrier qui devra passer le rite pendant lequel le Morane doit tuer un lion pour prouver son courage. Ce n’est que légende. Ce rite n’a jamais vraiment existé que dans les brochures touristiques. Affronter le roi des animaux, le combattre à mains nues, ou... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 février 2017

La Plume et le Reflex

Etrange cette armure, vous ne trouvez pas, mon Cher Petrosky ? Que représente cette armure ? Ce fier guerrier dominant l’entrée du fort. Gardien du temple armé et protégé... mais vide. Aucun visage ne filtre à travers la grille du heaume. Nul homme ne fait vivre cet exosquelette d’acier dominant Rhodes. C’est donc le descendant du fameux Colosse ? Il est vide, sans âme, sans homme, sans cœur… Alors je pense à L’homme de la Mancha, j’imagine une voix caverneuse, résonnant contre le métal emplir le ciel de... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2017

La Plume et le Reflex...

Mon Cher Petrosky,Ils t'inspirent quoi mes Amoureux de Hué ? Un visage ravagé par les rides, Un sourire édenté… Mais un sourire. Tu souris à cette chienne de vie et tu t’en fous de tes rides. Tes rides c’est ta vie, c’est un peu le GPS de tes souvenirs. Tu suis les ravines de ta peau pour te remémorer les grands moments. Chacune d’entre elles représentent ton vécu… Quand ton cœur a commencé à battre pour lui, une petite au bord des yeux. Une autre quand tu t’es donnée à lui pour la première fois, l’orgasme qui te transporte en... [Lire la suite]
13 janvier 2017

La Plume et le Reflex

Cher Vous,Si vous passez régulièrement par ici, vous savez que Stanislas Petrosky a pour arme son stylo. Ce que vous ne savez probablement pas, c'est que la mienne est plutôt mon appareil photo.... Mon plus grand bonheur est de boucler ma valise et de partir loin, parfois même très loin découvrir d'autres cultures, d'autres vies, d'autres horizons. Au détour d'une conversation à bâtons rompus (oui, Petrosky et moi discutons à bâtons rompus), une toute petite phrase est lancée : "Un jour, il faudra bien que tu les montres toutes tes... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :