12 novembre 2017

Ce qui m'attise de Christy Saubesty

Mes Très Cher Vous, une fois de plus je vous plonge dans les méandres de L'Enfer… Enfin L'Enfer des bibliothèques, ce lieu où les livres sont souvent coquins… Souvenez-vous, pendant des mois on nous a parlé des 50 nuances de Grey, à toutes les sauces nous les avons dégustées. Même au cinéma... Alors, je dois vous le confesser, un jour j’ai feuilleté, juste feuilleté cette romance érotique écrite par la Britannique E. L. James. Et je dois l’avouer, j’ai trouvé cela terne, fade, et pas forcément agréable à lire. Pourquoi faire... [Lire la suite]

08 octobre 2017

Scandales de Giuseppe Manunta

Mes Très Chers Vous, dans la série j’aime la bande dessinée érotique, je vous présente Giuseppe MANUNTA… Encore un italien… décidément depuis Manara et son Parfum de l’invisible, moult artistes de talent de la bande dessinée coquine naissent de l’autre côté des Alpes J’ai connu Giuseppe non pas par des dessins de filles nues et coquines, mais par… des zombies… Oui cela peut surprendre, mais en fait Giuseppe a fait quelques dessins pour L’Atelier Mosesu, et plus particulièrement pour le personnage d’Orcus Morrigan que j’ai créé... [Lire la suite]
10 septembre 2017

June de Virginie Bégaudeau

— La Musardine sort une nouvelle collection érotique… — Ben l’érotisme, ce n’est pas un peu beaucoup leur ligne éditoriale ? — Ah oui, c’est vrai… Sauf que mes Très Chers Vous, l’idée de la Musardine c’est d’avoir une collection dirigée par une femme, Octavie Delvaux, avec que des femmes auteurs… — Alors des lectures juste pour les femmes ? Ah non, pas du tout, des lectures pour tous, tant que vous avez plus de dix-huit ans. Mais pour une fois, peut-être que les textes les toucheront plus… Mais plutôt que de parler... [Lire la suite]
20 août 2017

Du poulet au menu de San-Antonio

  Mes Très Chers Vous, Mademoiselle C. m’a convoqué dans son bureau : — Monsieur Petrosky, Le Havre a 500 ans… — Ça va faire un gros budget bougies ça non ? — Pffff… essayez donc de faire des chroniques en rapport avec MA ville plutôt que de raconter des bêtises… Donc Mes Très Chers Vous, j’ai bien sûr lu des livres, des œuvres, dans lesquels Le Havre était le lieu phare du roman, mais j’ai voulu faire venir le Dabe, le maître dans cet anniversaire, et j’ai trouvé ! Un espion nommé Grunt traîne ses guêtres... [Lire la suite]
21 mai 2017

Butterface de Nigel Greyman

C’tte bonne blague ! Max et l’effet railleur… Traduit de l’américain par Max Obione… Ah le vieux chenapan, il ose faire croire qu’il serait le traducteur de ce dénommé Nigel GREYMAN, quoi que, pourquoi pas ? Puis je ne suis pas ici pour foutre le souk, mademoiselle C. risquerait de me dire de lui rendre ses clés, après tout, il existe peut-être ce Greyman, et quand bien même, je suis payé[1] pour donner des avis littéraires, et non pas déballer les secrets de mes confrères. Karl Gut est un chasseur de prime légèrement... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 avril 2017

L'orage de Régine Deforges

Régine Deforges tout au long de sa carrière d’écrivain a commis plusieurs ouvrages plus qu’érotiques. Certains d’une sexualité classique, comme Rencontres ferroviaires, où avec quelques nouvelles elle joue avec les fantasmes les plus courants. Et d’autres beaucoup plus obscènes comme L’orage. Dans ce très court livre, cette nouvelle devrai-je dire, une centaine de pages où l’on triche sur la police et la mise en page du texte, on aborde des paraphilies extrêmes. Viol, femme-objet scatologie et zoophilie… Alors à quoi bon en parler... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mars 2017

La chambre de verre d'Axel

Parfois certains éditeurs passent des annonces pour des « partenariats ». Ils vous envoient des services-presse, vous devez lire, et si vous aimez vous chroniquez. Comment vous dire, mes Très Chers Vous ? Lorsque La Musardine a passé son annonce, je n’ai pu qu’accepter, la littérature érotique n’est pas une sous-littérature. Et quand j’ai proposé à Mademoiselle C. de créer l’Enfer, elle m’a dit banco ! Il fut un temps où je lisais beaucoup de BD Adultes… c’était il y a longtemps, par hasard, au coin d’une page... [Lire la suite]
18 mars 2017

L'Enfer, selon Requiem

 Ici c'est l'enfer,Le froid la galèreMoi je colleDes étoiles lumineusesAu plafondDes visions scandaleusesSur les murs de ma prisonMentale… Jacques Higelin L’Enfer… ben moi je vais vous créer l’Enfer, non pas celui du démon, mais celui que mon personnage, Requiem, pourrait posséder. L’Enfer, bibliothèque fantasmagorique du Vatican où sont entreposés des ouvrages dit licencieux. Érotiques, pornographiques, obscènes, voir choquants… Des livres dont on cause peu. Pourtant il y a de grands classiques, des choses magnifiques, des... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2016

Qui de nous deux ?, La Société, Tome 1 d'Angela Behelle

Que tout soit clair entre vous et moi dès le départ, mes Très Chers Vous, quand la patronne des lieux, du haut de son mètre quatre-vingt et de ses quatre-vingt-quatorze kilos m’a proposé de venir faire des piges ici, en pleine leçon de lutte gréco-romaine, je n’ai pas osé dire non, de peur de me faire casser la gueule… Bon ok, quand la maitresse des lieux du haut de son mètre soixante et de ses quarante kilos toute mouillée m’a demandé de faire des piges, je l’ai trouvé si mignonne que je n’ai pas osé refuser… sauf que j’ai... [Lire la suite]