pointcardinal

Point Cardinal de Léonor de Récondo
Sabine Wespieser Editeur
En librairie depuis le 24 Aout 2017
232 pages, 20 €

Sur le parking d'un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille méticuleusement, tristement. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, volait quelques instants de joie et dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l'ordre dans sa voiture et dissimulé dans le coffre la mallette contenant ses habits de fête. 
Il s'apprête à retrouver femme et enfants pour le dîner. Petit garçon, Laurent passait des heures enfermé dans la penderie de sa mère, détestait l'atmosphère virile et la puanteur des vestiaires après les matchs de foot. Puis il a grandi, a rencontré Solange au lycée, il y a vingt ans déjà. Leur complicité a été immédiate, ils se sont mariés, Thomas et Claire sont nés, ils se sont endettés pour acheter leur maison. 
Solange prenait les initiatives, Laurent les accueillait avec sérénité. Jusqu'à ce que surviennent d'insupportables douleurs, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus réfréner ses envies incontrôlables de toucher de la soie, et que la femme en lui se manifeste impérieusement. De tout cela, il n'a rien dit à Solange. Sa vie va basculer quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois chez eux. 
A son retour, Solange trouve un cheveu blond... Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d'une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il lui faut laisser exister la femme qu'il a toujours été. Et convaincre son entourage de l'accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l'incrédulité des collègues de travail : l'écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. 

Le point cardinal est ce point d'équilibre avant la rupture qui fait basculer toute une vie....

C'est ce moment d'équilibre très particulier que vit Laurent quand il se découvre devant le lecteur, petit à petit, ôtant les artifices qu'il revêt en secret pour devenir enfin ce qu'il sait être réellement.

Ce qu'il ne sait pas encore, Laurent, c'est que ce point de rupture est également celui de l'ensemble de sa famille. Tout simplement parce que pour pouvoir devenir Lauren, Laurent va devoir faire des sacrifices auxquels il n'était peut-être pas préparé.

"Regarde-moi, Estelle, regarde-moi bien!
La même peau, le même coeur, un autre sexe !"

C'est sans aucun pathos ni voyeurisme que Léonor de Récondo décortique le rapport au corps, à soi, à l'autre, à l'amour tout en sobriété et en douceur, analysant les sentiments de chacun des membres de cette famille qui se trouve chamboulée par la révélation et qui tente, comme elle le peut, de tenir le cap.

Au son des chansons de Melody Gardot, Léonor de Récondo offre un roman intime, doux, tendre, sensible.

Un roman décomposé en trois parties : Laurent lorsqu'il est masculin, Laurent lorsqu'il est à la fois homme et femme et enfin Lauren, totalement féminine grâce à un très beau travail d'écriture sur les accords, les adjectifs et les pronoms.... faisant ainsi doucement basculer l'homme vers la femme.

Un roman magnifique sur la transformation et le courage d'être soi... tout en sobriété, en finesse et en douceur.

Un roman juste, fort et beau.

La première phrase :

"Mathilda conduit jusqu'au rond-point, puis se gare sur le parking du supermarché."