Mes Très Chers Vous,

Partager un verre de vin blanc frappé peut entraîner de nouvelles lectures.

En effet, lors de notre présence avec Mademoiselle C. au Salon du Livre de Paris, nous avons trinqué avec nos voisins.... Simple politesse au départ, mais les éditions Passage(s) se sont revélées fortes intéressantes.

Alors en bons camarades, ils ont acheté quelques livres de votre serviteur, et j’en ai fait de même.

Et me voici donc avec un recueil de nouvelles au titre provocateur : Roméo et Juliette chez les nègres

11 textes, nouvelles, voir micronouvelles, sur un seul et même sujet : Le racisme colonial. Celui où le bon blanc se fait peur avec l’homme de couleur, celui où le nègre est inférieur, au-dessus du singe, certes, mais si peu par rapport au blanc…

C’est souvent acide, mordant, mais issu d’un passé qui n’est pas si lointain.

D’ailleurs, Mes Très Chers Vous, je me demande si j’aurais dû vous dire que le sujet de ce petit livre est bien le racisme ?

Et si c’était simplement la bêtise ?

Celle que Dominique Lanni pointe si intelligemment du doigt…

En plus d’avoir une très belle écriture, Dominique est un type attachant, d’une très grande gentillesse et pourvu d’un humour fin.
Ce dont vous pourrez juger vous-même en lisant ce bouquin et plus particulièrement des nouvelles comme : L’héritier, l’histoire de Providence, Histoire de singes et Fatou, pour ne vous citer que mes préférées.

Stanislas Petrosky.

romeoetjuliette
Roméo et Julette chez les nègres de Dominique Lanni
Passage(s)
En librairie depuis le 1er Juin 2015
105 pages, 8 €

Deux administrateurs coloniaux en conférence, un missionnaire trop zélé, un couple de pitres en goguette, un groupe de croisiéristes hilares sur une île désespérante, un génie en manque d'inspiration, un héritier inattendu, un consul peu regardant, deux comédiens d'un soir nostalgiques de leur unique triomphe...
Ce sont là quelques-uns des personnages qui composent les nouvelles de ce recueil au style suranné.