derniersjours

Derniers jours à Alep de Guillaume Ramezi
French Pulp Editions
En librairie le 18 Janvier 2018
336 pages, 18 €
Service Presse

Mathias est un jeune cancérologue émérite. Cancérologue par vocation. Ce mal a emporté son père lorsqu'il était enfant. Seulement quand 25 ans plus tard, il voit apparaître le visage de son père sur une chaîne info, sa vie bascule. D'autant que l'homme est recherché pour terrorisme... Mathias se lance alors dans une traque hasardeuse pour retrouver son géniteur. Il ne peut se douter des dangers qui l'attendent. 
Il arrive au moment même où cette organisation s'apprête à semer la terreur sur l'Occident, à le mettre à ses pieds... Mathias aura-t-il le courage d'aller jusqu'au bout ? Saura-t-il affronter les secrets qu'il veut percer ?

Mathias est un petit garçon de six ans qui ne guérira jamais du décès de son père. D'ailleurs, pour vaincre la malédiction, il décidera, une fois adulte, de lutter contre le mal qui lui a pris son père et deviendra médecin.

Mathias est un jeune homme bien dans sa peau, médecin respecté. Son univers va brutalement basculer quand, par le plus grand des hasards, il croise, à la télévision, le regard d'un homme qui ressemble comme deux gouttes d'eau à son père.

Qui est cet homme ? Pourquoi les médias ne parlent que de lui ?

Autant de questions qui ouvriront dans l'esprit de Mathias le besoin de connaître la vérité et de peut-être découvrir que son père ne les a pas tout à fait quitté comme on a bien voulu lui dire !

Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il n'est pas donné à tout le monde de se transformer en enquêteur et que les portes qu'il va ouvrir risquent bien de cacher quelques monstres !

Derniers jours à Alep est le premier roman de Guillaume Ramezi.... et ce récit d'espionnage, remarquablement bien ficelé, aux rebondissements judicieusement placés, à la psychologie des personnages juste et à l'écriture précise et agréable annonce incontestablement un nouvel auteur sur lequel il va falloir compter.

Les romans d'espionnage français se font rares mais Guillaume Ramezi a su moderniser le genre, lui faire frôler les limites du polar moderne et ainsi offrir au lecteur une histoire aux multiples facettes : histoire familiale, portraits d'hommes, course contre la montre, plongée dans le monde du bioterrorisme (mais quelle idée d'attaque géniale !!!), folie humaine !

Un premier roman parfaitement maîtrisé, sans temps mort, passionnant.... mais surtout glaçant !

La première phrase :

"Aujourd'hui, papa est mort."

Et pour un autre avis, rendez vite visite à Mél'lectures.