lesloups

Les loups et l'agneau de Christophe Dubourg
Ravet-Anceau
En librairie depuis le 28 Août 2017
216 pages, 14 €
Lu dans le cadre de la Sélection Prix du Balai d'Or 2018

1981. Borg traque inlassablement sa princesse. Il a l'espoir de trouver en de très jeunes filles la pureté et l'innocence auxquelles il aspire tant. Mais, invariablement, ses proies le déçoivent. Surgit alors Slavko, son double diabolique. Lui se charge du sale boulot. Pour multiplier les chances de trouver une véritable princesse, Borg décide de gagner une grande ville : Caen. C'est là que son destin croise celui de Jean. 
L'homme est un ancien mercenaire aguerri rongé par les fantômes de son passé. Sa nouvelle cible ? Robert Chevallier. L'homme est marié et père d'Alice, huit ans et demi. En acceptant ce contrat, le tueur d'élite ne se doutait pas qu'à son tour, il deviendrait une proie.

Christophe Dubourg, avec ce premier roman, offre une galerie de personnages à la fois riche et particulièrement intrigante

Borg, parce qu'il a été très marqué par sa toute première relation amoureuse, cherche inlassablement à retrouver ce lien si spécial qu'il a su construire avec celle qu'il appelait sa "Princesse".
Il traque et s'approprie donc de très jeunes filles, espérant retrouver la pureté, la gentillesse et l'innocence qu'il associe à ce rôle.... Malheureusement, la déception est systématiquement au rendez-vous.

Jean est un ancien légionnaire qui a décidé de faire de sa deuxième vie professionnelle quelque chose de moins honorable. Il accepte des missions peu licites qui consistent à traquer et à assassiner les proies qui lui sont indiquées.

Quand Borg et Jean vont se croiser, un étonnant jeu du chat et de la souris va naître... entraînant avec eux Alice, Christine et Patrick !

Avec ce huis-clos angoissant à souhait, Christophe Dubourg offre un roman d'ambiance qui va jouer à chaque chapitre avec les nerfs de son lecteur, et ce, sur plusieurs plans.

Le premier, bien évidemment, est réservé à Alice, la nouvelle princesse de Borg et au suspense insoutenable qui interroge sur l'éventuelle libération de la petite fille.

Le second permet de camper une série de personnages qui vont petit à petit se dévoiler dans ce qu'ils ont de meilleur ou de pire, mais surtout, révèle ce que chacun d'eux va être capable de supporter ou d'organiser pour sauvegarder sa propre vie.

Le troisième consiste à brouiller les cartes sur la personnalité de Borg et de Slavko, son double.... Sont-ils réellement deux ? Borg n'est-il pas plutôt un psychopathe souffrant de dédoublement de la personnalité ?

Et enfin, le quatrième et dernier a pour but d'avancer doucement sur la piste des commanditaires de Jean et de leur raison à son embauche, certes illégale mais par forcément illégitime aux yeux de certains !

Une fois Les loups et l'agneau terminé, il est difficile de croire qu'il s'agit du premier roman de Christophe Dubourg tant il sait manipuler son lecteur, brouiller les pistes et créer une ambiance digne des meilleurs maîtres du genre.

Un roman parfaitement maîtrisé, rythmé à souhait et qui laisse penser que nous n'en avons pas tout à fait terminé avec Christine, Patrick, Alice... et les autres !

La première phrase :

"Du sang."

 Pour d'autres avis, n'hésitez pas à visiter Zone Livre, Le Concierge Masqué, Benedict Mitchell....