20 août 2017

Du poulet au menu de San-Antonio

  Mes Très Chers Vous, Mademoiselle C. m’a convoqué dans son bureau : — Monsieur Petrosky, Le Havre a 500 ans… — Ça va faire un gros budget bougies ça non ? — Pffff… essayez donc de faire des chroniques en rapport avec MA ville plutôt que de raconter des bêtises… Donc Mes Très Chers Vous, j’ai bien sûr lu des livres, des œuvres, dans lesquels Le Havre était le lieu phare du roman, mais j’ai voulu faire venir le Dabe, le maître dans cet anniversaire, et j’ai trouvé ! Un espion nommé Grunt traîne ses guêtres... [Lire la suite]