31 mai 2017

Qu'il emporte mon secret de Sylvie Le Bihan

Qu'il emporte mon secretSylvie LE BIHANEDITIONS DU SEUILEn Librairie, le 12 Janvier 2017 " Je ne peux pas t'expliquer pourquoi, pas maintenant, mais sois patient, je te raconterai dès que j'aurai trouvé les mots. J'ai besoin de respirer, encore un peu, un autre air que celui, étouffant, de l'été 1984, celui que j'avais refoulé et que j'ai retrouvé dans une salle de la prison de Nantes, il y a trois semaines ". Deux nuits ont bouleversé la vie d'Hélène à 30 ans d'intervalle, la troisième, à la veille d'un procès, sera... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2017

Un Dimanche, Deux Copines, Un Livre

  Chers Vous,Le soleil pointe enfin le bout de son nez et nous apporte chaleur, belles couleurs et bonne humeur. Certains d'entre vous commencent peut être à réfléchir à leur liste de lectures pour les vacances. Pas de panique, Totalybrune et moi-même vous proposerons demain un roman qui n'a pas fini de vous faire frémir sur votre transat.... ou de vous faire vivre des nuits blanches ! A demain pour en savoir plus. Des bisous C.    
25 mai 2017

Breum #1 et 2 de Marsault

Donc j’avais lu partout que MARSAULT c’est le mal… Une incarnation du diable, fachiste, raciste, homophobe, phallocrate, bref une belle ordure réactionnaire. Mais moi, vous me connaissez Mes Très Chers Vous, je n’ai peur de rien, je suis un aventurier, alors j’ai acheté les livres. Pas de Service-Presse, surtout pas, vu que c’est le mal, je paye, et comme ça je me le descends peinard dans une chronique[1], que ce soit le dessinateur ou l’éditeur, vont pas venir me marcher sur les Doc', j’ai payé le bouquin ! Sauf que… J’ai un... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mai 2017

Les Thermes du Paradis d'Akli Tadjer

Les Thermes du Parais d'Akli TadjerJC LattèsEn Librairie depuis le 26 février 2014313 pages, 18 €PocketEn Librairie depuis le 2 février 2017252 pages, 6,95 € Adèle Reverdy est directrice des pompes funèbres du même nom, entreprise dont elle a hérité à la mort de ses parents. Un sacerdoce qui frise parfois le handicap amoureux, il faut l'avouer. Car quand on se trouve déjà moche, un teint de bougie, l'air austère et qu'on se considère au mieux comme le lot de consolation des tocards éconduits, annoncer en plus qu'on est croque-mort... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2017

Butterface de Nigel Greyman

C’tte bonne blague ! Max et l’effet railleur… Traduit de l’américain par Max Obione… Ah le vieux chenapan, il ose faire croire qu’il serait le traducteur de ce dénommé Nigel GREYMAN, quoi que, pourquoi pas ? Puis je ne suis pas ici pour foutre le souk, mademoiselle C. risquerait de me dire de lui rendre ses clés, après tout, il existe peut-être ce Greyman, et quand bien même, je suis payé[1] pour donner des avis littéraires, et non pas déballer les secrets de mes confrères. Karl Gut est un chasseur de prime légèrement... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mai 2017

Sharko de Franck Thilliez (Service Presse)

Sharko de Franck ThilliezFleuve NoirEn Librairie depuis le 111 mai 2017576 pages, 21,90 €(Service Presse) "Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. A la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux." Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons. Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2017

La Chambre d'Hannah de Stéphane Bellat

La Chambre d'HannahStéphane BELLATEDITIONS L'ATELIER MOSESUMars 2017 Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d un frère ou d une soeur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l espace confiné de son appartement, mise à l écart parce qu elle est juive. Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c'est arrivé. Car il existe entre eux un... [Lire la suite]
15 mai 2017

Les passants de Lisbonne de Philippe Besson

Les passants de Lisbonne de Philippe BessonJulliardEn librairie depuis le 7 Janvier 2016192 pages, 18 € 10/18En librairie depuis le 19 Janvier 2017165 pages, 6,90 € Hélène a vu en direct à la télévision  les images d'un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine ; son mari séjournait là-bas, à ce moment précis. Mathieu, quant à lui, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de  rupture. Ces deux-là, qui ne se connaissent pas, vont se rencontrer par hasard à Lisbonne. Et se parler. Une seule... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2017

Epoque, 3eme Edition

Cher Vous,Les 19, 20 et 21 mai prochain se déroule la 3ème Édition du Salon Epoque à Caen. Au programme de cette édition, de la littérature générale avec carte blanche à Alain Mabanckou, de la bande dessinée, de la jeunesse.... Bref, vous l'aurez compris, il y en a pour tous les goûts et pour toute la famille. Au fil des journées, des rencontres et conférences vous permettrons d'aller à la rencontre de vos auteurs préférés, d'en découvrir de nouveaux mais surtout de faire le plein de lectures pour l'été. Pour vous convaincre de... [Lire la suite]
Posté par CeciBon à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2017

La Plume et le Reflex

  No Futur, vraiment ? A ta plume, mon Cher Petrosky... No futur… C’était cela que l’on disait, que l’on écrivait partout en scandant les paroles des Béruriers Noirs, de Trust. En buvant de la bière jusque plus soif en écoutant les Sex Pistols, les Stooges, les Seeds et les Ramones. En pogotant comme des cons jusqu’à se retrouver à terre couvert de bleus. C’était la première véritable rébellion, dire non à la société et provoquer. J’avais un train de retard quand je me suis greffé au mouvement, c’était déjà passé.Ben... [Lire la suite]