surleshauteursSur les hauteurs du mont Crève-Coeur de Thomas H. Cook
Seuil, Policiers
En librairie depuis le 25 août 2016
340 pages, 21,50 €

Roman lu en sélection du Prix du Balai d'Or 2017

" Qu'allait faire Kelli sur le mont Crève-Coeur ce jour-là ? Qu'allait-il chercher, seule dans la profondeur de ces bois ?" Trente ans après le drame, Ben demeure obsédé par l'image du corps de Kelli tel qu'il a été découvert sur la hauteur de ce mont où, jadis, l'on organisait une course de Noirs avant les enchères du marché aux esclaves. Dans un de ces flash-back troublants que Thomas H. Cook maîtrise à merveille, le lecteur revisite avec Ben, ancien condisciple de la victime devenu médecin de campagne, les événements qui ont bouleversé la petite communauté blanche et conservatrice de Choctaw, Alabama, au mois de mai 1962. 
Le meilleur ami de Ben le soupçonne toujours d'en savoir plus qu'il ne l'admet sur l'agression de la jeune beauté venue de Baltimore : Kelli a-t-elle été tuée parce que Todd, le bourreau des coeurs local, avait plaqué sa petite copine pour elle ou parce qu'elle soutenait la cause des Noirs dans le journal du lycée ?

Il y a des romans qui sont emprunts d'une grande musicalité, dont les mots sonnent comme des notes et bercent le lecteur pour l'emporter doucement dans un univers particulier. C'est le cas de ce roman de Thomas H. Cook.

Tout au long de la lecture, sonnent au creux de l'oreille les voix des différents protagonistes.
Celle de Luke est soupçonneuse, un peu éraillée et semble porter des accusations sous-entendues mais son calme reste une main tendue à la confidence.

"- On a toujours peur de la fille dont on tombe amoureux, Ben."

La voix de Ben est douce, rassurante, lente... Elle est comme un chuchotement, elle adopte le ton de la confidence pour remonter le fil des événements et plonger petit à petit dans la nostalgie.
Et puis, il y a Kelli Troy, cette jeune fille si jolie, que Ben convoite sans oser se déclarer, que d'autres charmeront à sa place et qui sera retrouvée morte, assassinée, sans que la vérité ne puisse être réellement faite. Sa voix est cristalline et légèrement traînante, rêveuse et emprunte de poésie.

"- Que, en somme, chaque lieu renferme le monde entier. poursuivit Kelli. Que tout ce qu'il y arrive, arrive partout."'

Chaque livre contient un monde, mais certains savent enrober d'une ambiance, happé au centre d'un univers, prendre le coeur du lecteur entre ses pages.

C'est ce qui se passe avec Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur, ce roman qui pourrait juste être un nouveau roman "rural noir", une chronique villageoise, un Polaroïd d'une certaine adolescence.

Mais bien au-delà de tout cela, la finesse d'écriture de Thomas H. Cook révèle petit à petit une page d'histoire et dresse le portrait d'une époque.

Un roman tendre, émouvant, souvent violent aussi, mais avant tout d'une grande justesse et d'une force incroyable...

La première phrase :

"Voici le récit le plus tragique qu'il m'ait été donné d'entendre."