leseauxtroubles

Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur terre de Philippe Delerm
Seuil

En librairie depuis le 20 Août 2015
128 pages, 14,50 €

Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.

Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...

« Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée. »

Après nous avoir invité à déguster une première gorgée de bière, Philippe Delerm récidive et nous invite, cette fois, en terrasse, l'été, pour siroter un mojito très frais.

Ce tout petit recueil regroupe 40 nouvelles de deux ou trois pages maximum et propose de réapprendre à savourer les petits bonheurs du quotidien, ceux qu'il est bon de rechercher à la fin de chaque journée avant de s'endormir, ceux qui permettent de se dire : "La vie est belle quand même, non !"

Pour certains, cela pourrait manquer de substance, de profondeur, voir même d'intérêt.... Ce sont sûrement les mêmes qui préfèrent voir le verre à moitié vide....

Parce qu'il est vrai que si certaines des nouvelles sont très courtes, l'ensemble rappelle à quel point il est bon d'ajouter un grain de futilité, quelques feuilles de plaisir, un zeste de fantaisie dans la vie de tous les jours pour lui donner une autre substance.

Quand à ces petites nouvelles s'ajoute la poésie et la légèreté de Philippe Delerm, ces quarante petites scènes de tous les jours deviennent magiques, précieuses, indispensables.

Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur terre est une ode à la vie, une déclinaison simple de l'aphorisme de Jules Renard :

"Le vrai bonheur serait de se souvenir du présent."

Un petit bonheur de lecture... comme nous devrions en avoir chaque jour !

La première phrase :

"Elle est trop belle."