Les avis de Petrosky

Très Chers Vous,

oui je rentre dans le moule, j’ai vu que la patronne vous causait comme cela, alors je plie aux exigences des lieux, je suis un garçon poli. Et puis surtout, autant me faire bien voir, car je vais vous parler de deux livres, comment vous dire ?

Un petit peu décalés, pas du noir, pas de la blanche, pas encore de la rose, mais ça aussi ça va venir…

Bref je vais vous parler de deux œuvres de Stéphane ROSE. Stéphane est journaliste, il écrit pour Canteloup, créateur des «Gérard de la télé», directeur de collection à la Musardine, un type éclectique aux multiples talents.

Et le garçon s’est fortement intéressé aux sites de rencontres.

Avec misere-sexuelle.com, le livre noir des sites de rencontres, Stéphane nous entraine dans les rouages de tous les sites dont vous avez au minimum vu les publicités, voir vous vous êtes inscrits pour chercher le grand amour, où pécho une aventure extraconjugale, ne rougissez pas, je ne vous juge pas.

Stéphane reconnaît dans ce livre avoir utiliser Meetic entre autres, il connaît tous les fonctionnements de l’internet « rose », et avec l’aide de : psychanalystes ; de modérateurs de site ; moults témoignages, il dresse le portrait d’un marché très juteux.

Celui de la détresse sentimentale et sexuelle.

Des milliers de personnes sont inscrites sur ces sites afin de trouver l’amour, ou l’aventure d’une nuit (ou d’une heure tout dépend du temps disposé en fait, vous m’aurez compris).
Une véritable manne financière que ces gens, (qui par timidité, manque de temps, facilité, etc.) s’inscrivent en ces lieux et paye un abonnement conséquent chaque mois. Car le but de ces sites c’est bien cela, vous faire rencontre l’âme sœur, ou le sex-friend de vos rêves, mais pas forcément tout de suite, hein, faut que vous restiez un peu, merci.

Les sites sont répertoriés, analysés, des plus classiques, aux libertins, en passant par les sites où le communautarisme est roi, tout est décrit, analysé répertorié.

Viennent les utilisateurs, entre les névrosés, les obsédés, les cyniques, les paranos, les addicts, les sincères et toutes les erreurs de casting qui en découlent, rien n’est oublié. Des gens qui naviguent, des hommes et des femmes en mal d’amour.

D’incroyables et d’improbables rencontres se forment.

Une étude sociologique sur une nouvelle façon de voir l’amour, la sexualité, les rencontres, car certains ne cherchent pas forcément l’amour ou le « plan cul », mais des correspondances, des amitiés. Parfois simplement pour rompre la solitude.

miseresexuelle
Misere-sexuelle.com de Stéphane Rose
La Musardine, Collection Document
En librairie depuis le 2 mai 2013
192 pages, 15,00 €

Le second livre de cette chronique, c’est le pendant comique du document suscité.

Un tout petit livre qui n’est que copier/coller d’annonces, de statuts sur les sites de rencontres. Le bêtisier des sites de rencontres.

Et là mes très chers vous, comment vous dire ?

Ça vaut son pesant de cacahuètes… Entre ceux qui n’ont pas encore appris à écrire et qui vous font saigner les yeux :

"BONJOURE JE MA PELLE FLIPFLAP JAI ME RAI BIEN VOUS RENCONTRE ET VOUS CONETRE ET J AI 2 CHIEN LA RAS DE MES CHINE SES DES ROTES VALEUR."

Et le pervers qui vous passe sa petite annonce pour son marché aux fantasmes :

"Je ch nain actif ou homme de très petite taille mais étant actif mon mail : culabite@...."

Ah bien sûr ce second livre n’est pas de la haute volée littéraire, ça non, c’est « dans son jus », ce qui en fait un livre drôle, voir glauque quand on voit ce que certains pensent des femmes, d’eux-mêmes.

 

lebetisier
Le bêtisier des sites de rencontres de Stéphane Rose
La Musardine
En librairie depuis le 5 Juin 2014
153 pages, 5,90 €

 

En refermant ces deux livres, d’un côté j’ai beaucoup appris sur l’humain, l’homme et la femme rechercheront toujours l’amour, physique ou cérébral, c’est un fait. D’autres chercheront toujours à s’enrichir sur le dos de la détresse de ces gens, et surtout notre société compte une sacré bande d’allumés…

Misere-sexuelle.com et le bêtisier des sites de rencontres, deux livres fortement intéressants et à lire ensemble, parce que parfois, il vaut mieux en rire qu’en pleurer.

 Stanislas Petrosky