Cher Vous,

Puisque Stanislas Petrosky, dans notre dernier message, a tenté de vous dissuader de lire son tout nouveau roman, nous avons demandé à une invitée toute particulière de vous convaincre d'être présents demain pour découvrir Requiem.

 nadine-monfils-vga

Bonjour Nadine Monfils, merci de votre passage sur Cécibondelire

Dites-moi, pourquoi avez-vous accepté de préfacer la première aventure de ce curé hors normes, d’être sa marraine si je puis dire ?

Tout d’abord, pour une raison intéressée ( je suis très vénale), quand j’ai su que l’auteur bidouillait les cadavres, j’ai accepté de lui écrire une préface en échange de me faire embaumer. J’aimerais bien que ma dépouille soit exposée dans la plus haute boule de l’atomium à Bruxelles ( notre Tour Eiffel à nous). Bon, on a encore le temps. Ma grand-mère est morte à 105 ans et à 104, elle apprenait l’anglais.
Ensuite, parce que j’adore les personnages bien pétés, ce qui n’est pas étonnant vu que le russe et moi on kiffe Frédéric Dard. 
Comment avez-vous rencontré Requiem, le nouveau personnage de Stanislas Petrosky ?
En faisant mes courses au Monoprix. Il allait acheter du shampoing pour Mimie Mathy qui est trop petite pour l’attraper dans les rayons ( comme moi d’ailleurs). Faut pas oublier quand même que c’est un envoyé de Dieu et qu’il aime rendre service aux démunis
D'après vous, Est-ce que Requiem pourrait faire équipe avec Mémé Cornemuse ou Elvis Cadillac ?
Il pourrait les marier ! Mais quant à leur faire jurer fidélité et toutes ces couillonnades, c’est une autre paire de couilles...
Voilà, Cher Vous, cette journée en compagnie de Stanislas Petrosky se termine.
Mais n'oubliez pas, demain, c'est à Requiem de faire la messe sur CéciBon... de Lire.

Douce soirée,
Des bisous
C.