anicroches[ANICROCHES] de Jacques Saussey
L'atelier Mosesu
En librairie depuis le 27 février 2016
268 pages, 10 €
Service Presse

Un point commun à ces 20 histoires : Tout aurait pu se dérouler sans accrocs.
Une bande de résistants qui se cache dans la montagne pour échapper aux Allemands, un jeune homme qui arpente les quais de la Seine avec la rage au ventre, un vol de billets dans une armoire, un article dans un journal, un scoop exceptionnel à ne pas rater, quelques étages à monter dans un ascenseur vétuste, une exécution en bonne et due forme...
Oui, mais voilà, le destin est machiavélique.
Un infime détail, et tout bascule.
Et ça, dans la partition bien huilé de l'Univers, cela s'appelle...
Des anicroches.


La nouvelle est un exercice difficile et qui, manifestement plaît peu aux lecteurs français. Pourtant, elle reste encore le meilleur moyen de découvrir une écriture, un style, une personnalité avant de se lancer dans un roman de plusieurs centaines de pages.

C'est encore plus vrai avec [Anicroches] puisque Jacques Saussey offre au lecteur non seulement la possibilité de découvrir son talent mais également, en toute discrétion et humilité, l'évolution de son écriture.
En effet, ce recueil nous promène dans ses cahiers étiquetés 1988-2007.

Chaque nouvelle a son univers, son héros, son histoire... banale en général, enfin, jusqu'aux dernières phrases qui sonnent comme une claque.
Parce que si chacune d'elles a son époque et sa vérité, elles ont toutes en commun de finir par un loupé, un grain de sable... bref une anicroche.

Un recueil de nouvelles qui se déguste, petit à petit, qui promène dans le temps et le quotidien mais qui bouscule à chaque fois...

La première phrase :

"Chère lectrice, cher lecteur,
Pour moi, tout a démarré en 1988. J'avais vingt-sept ans."

Note au lecteur.