IMG_0684

A travers une galerie de personnages singuliers, Max Obione nous parle d'un monde amer et violent. Un monde où Eros et Thanatos font mauvais ménage. En écrivant ces histoires, noires à souhaite, âpres, dérangeantes, sensuelles ou teintées d'humour, on pressent que leur auteur est tarabusté par la question du mal. On assiste à cet énigmatique passage à l'acte -sordide, crapuleux ou libérateur. Les monologues des personnages s'insinuent dans l'esprit du lecteur soudain pris de vertige à se découvrir dans la peau d'un héros vénéneux.
Cette écriture sollicite tous les sens, se renouvelle à chaque histoire, pour faire de chacune un artefact aux éclats obscurs. La pyrotechnie narrative que met en oeuvre Max Obione reflète son obsédante fascination pour la littérature.


Bonjour à vous Chers Lecteurs,

Aujourd'hui, je vais vous parler du récit d'un auteur rencontré au festival havrais "Polar à la plage". Soleil, bonne ambiance étaient au rendez-vous de cette édition 2013.

C'est au travers de 21 nouvelles, morceaux de vie, que Max Obione nous entraîne dans le monde amer et violent de 21 personnages qui pourraient être vous et moi.

Noirs, sordides, dérangeants et parfois déroutants, les univers dressés par Max Obione interpellent par leur véracité et leur singularité !

Il décrit précisément le moment du passage à l'acte libérateur pour le "héros" et le lecteur !

Amoureux du noir, ce recueil va vous plaire !

Mettez immédiatement la cible sur cette "Balistique du désir" de Max Obione au Editions Krakoen.

Bonne lecteur !

Bien à vous,

Monsieur aiMe.