001Six mois après le terrible drame de la mort de Clarisse, Chris Lanzmann, Lieutenant de police à la criminelle, met fin à ses jours en se jetant du haut des trente mètres de son immeuble.
Au moment de l'impact sur le trottoir, le jeune flic aperçoit des corps humains, flottant à quelques mètres du sol. Il ne comprend pas la symbolique de cette vision, encore moins la raison pour laquelle il possède toujours sa conscience...
Sohan Ordell, le flic chargé de l'enquête concernant le suicide de Chris Lanzmann, découvre alors avec l'aide du jeune médium Melvin Meideiros, que l'ex-amant de Clarisse n'avait pas les mains aussi propres qu'on le disait. Peu à peu, l'investigation les rapproche d'une effroyable affaire : les corps de plusieurs jeunes femmes sont retrouvés horriblement mutilés, dans une représentation cauchemardesque du Vitruve de Léonard de Vinci.
Qui sont ces êtres avec lesquels Lanzmann communique ?
De quoi l'ex-flic était-il coupable ? Qui est l'étrange gérant de la boutique du
Papillon Noir ?
Un infernal jeu de piste les mènera tous aux confins du physique, à mi-chemin entre le réel, le cauchemar et la folie...

En Octobre dernier, je vous présentais avec beaucoup de plaisir La Verticale du fou de Fabio M. Mitchelli, le premier volet de ce qui est déjà annoncé comme La Trilogie des Verticales.

Vous l'aurez compris, il s'agit ici du deuxième opus (qui, d'ailleurs, peut tout à fait être lu indépendamment, même si, bien sur, je vous recommande de les lire dans l'ordre).

Clarisse est décédée depuis 6 mois et son amant, Chris Lanzmann ne supporte plus sa vie. Il décide de se suicider.... Nous le suivons alors dans ce qui devient son "existence" suivante.
En parallèle, Melvin Meideiros, un médium, et Sohan Ordell, lieutenant de police, doivent résoudre une affaire particulièrement horrible : des corps de femmes sont retrouvés mutilés avec une rare violence.

Quel rapport entre les deux histoires, me demanderez-vous ?

Et bien, je ne vous le dirais pas pour ne pas risquer de spoiler. 

La seule chose que j'ajouterais est que si, la Verticale du fou explorait l'exo-conscience post-mort violente, Fabio M. Mitchelli présente ici sa version de l'existence après suicide. Alors, Enfer ? Paradis ? Purgatoire ? Autre chose ?

Je n'ai qu'un conseil à vous donner : laissez-vous guider A la Verticale des Enfers....comme l'a fait Isabel.

Petit bonus :

Si dans le premier volet, j'ai trouvé l'écriture de Fabio M. Mitchelli très visuelle, il me semble que celui-ci est beaucoup plus musical. J'ai redécouvert avec plaisir l'Aquarium de Camille Saint-Saëns.

Mais, j'ai surtout aimé comparer deux versions de "No Surprises" : l'originale de Radiohead, et la reprise absolument fantastique par Yaron Herman avec laquelle je vous laisse...