001

 

 

 

A Paris, un scénariste se défenestre du bureau de Cécilia Rhodes, célèbre productrice. Pour Artus Milot, commissaire, ce drame n'a rien d'un suicide. Pour comprendre, il n'hésite pas à rouvrir le sombre dossier de Lucie Drax, scénariste, également décédée dans de troubles circonstances vingt ans auparavant. Et il plonge alors dans l'obscur passé de Cécilia...

 

 

 

 

 

 

Laurent Scalese nous emmène, avec ce thriller, dans l'univers impitoyable de l'industrie du film... Mais pas du côté des paillettes, du showbiz et de la beauté. Non ! Nous plongeons dans l'envers du décor, au milieu des scénaristes, des dialoguistes et des réalisateurs.
Et ce monde est d'une noirceur et d'une violence inouïe. Les scenaristes doivent travailler à un rythme intense, sous pression, pour au final se faire voler leurs idées par les réalisateurs qui tiennent absolument à obtenir la gloire... Et la gloire peut se payer très cher : échange de faveurs sexuelles, consommation excessive d'alcool et de drogue...

Si ce thriller décrit la réalité, ce n'est pas glorieux.... Non, pas glorieux du tout.

Beaucoup de personnages se croisent dans cette histoire puisque, partant d'un fait nouveau, Artus Milot, flic abîmé, alcoolique et drogué, décide de réouvrir une vieille enquête sans que personne ne comprenne son acharnement.
Il va d'ailleurs devoir se frotter à Cécilia Rhodes. Une femme prête à tout pour satisfaire ses volontés et désirs, à la personnalité excessivement forte et énigmatique... qu'illustre très bien la Callas dans ce morceau choisi par Laurent Scalese en illustration d'une scène essentielle du roman.

Ce qu'il va découvrir lui permettra de panser certaines blessures mais l'enquête sera une lente descente dans la perversion d'un petit milieu prêt à tout pour obtenir la célébrité.

L'écriture de Laurent Scalese est sans concession, la violence est présente à chaque chapitre, mais le rythme rapide et la forte personnalité de chacun des protagonistes créent ici tous les éléments d'un excellent thriller.

A lire, pour plonger de l'autre côté de l'image...